Pour un design de l'éphémère.

 

Le sport européen à l’épreuve du nazisme

2013, pour MMSH • Mémorial de la Shoah, Paris

Exposition, Graphisme

Scénographie et graphisme de l'exposition itinérante Des JO de Berlin aux JO de Londres (1936/1948) : le sport européen à l’épreuve du nazisme, au Mémorial de la Shoah, Paris.
En collaboration avec Sophie Breuil (designer).

Scénario / objectif / intention

  • traduire les 2 axes / parties de l'exposition : cette exposition croise, dans une première partie, l’histoire du sport et celle du nazisme, des Jeux de Berlin en 1936, organisés par le IIIe Reich, à ceux de Londres en 1938, symboles de renouveau. La seconde partie de l'exposition présente, sous forme de pôles, le parcours d'une quarantaine de sportifs juifs de toute l'Europe.
  • stimuler l'intérêt d'un public nouveau pour le Mémorial de la Shoah, à travers une exposition plus didactique et pédagogique, s'adressant aussi bien aux adultes qu'aux scolaires

Mise en place / proposition / parti pris

  • mise en place, dans la première salle, d'un “couloir historique”, invitant le visiteur à une traversée contrainte, linéaire et unique. L'installation crée une perspective qui se resserre, accentuée par un jeu de dégradés de couleurs et de lumières.
  • dans la seconde salle, au contraire, l'espace est exploité dans l'amplitude qu'il possède déjà, rendant possibles des circulations fluides et libres. Il permet de mettre en place des tête-à-tête avec les sportifs présentés, de disséminer ainsi des points de rendez-vous dans l'espace. Ces pôles de contact, illustrant chacun une discipline sportive, invitent le visiteur de manière plus intime à découvrir les différentes histoires de chacun des sportifs présentés.
  • proposer une identité visuelle duelle, symbolisant la dichotomie des deux espaces, utilisant les codes graphiques des journaux d'époque
tous les projets

explorez les archives